fbpx

Avec le développement des nouvelles technologies, le stockage en ligne s’est imposé ces dernières années comme une norme dans les usages et commence d’ailleurs à remplacer les solutions de stockage physiques telles que les disques durs (internes et externes) et les clés USB.

Personnellement, j’ai très peu de documents stockés dans mon ordinateur. La plupart de mes données sont stockées en ligne. Ce qui me donne la possibilité d’y accéder peu importe où je me trouve même si je n’ai pas mon ordinateur.

Il existe aujourd’hui tellement de fournisseurs de solutions de stockage en ligne qu’il n’est pas du tout facile de faire un choix. Vous connaissez certainement les plus populaires à savoir Dropbox, Google Drive, OneDrive, iCloud Drive. Mais il existe beaucoup d’autres acteurs comme Box, pCloud, Mega, etc.

Dans cet article, je vais partager avec vous les critères qui me semblent les plus importants lorsqu’il faut choisir une solution de stockage de données en ligne. J’en dénombre les 5 suivants :

  • la capacité de stockage
  • la synchronisation des données
  • le partage des fichiers
  • la sécurité des données
  • le prix du service

Dans la suite, nous allons passer en revue chacun de ces critères et je vous donnerai quelques exemples en citant certains des outils.

1. La capacité de stockage

J’ai mis ce critère en premier parce que je crois qu’il détermine grandement le choix d’un outil de stockage.

Comment savoir de quelle capacité vous avez besoin ? Cela dépend tout simplement du type de données que vous souhaitez stocker. Si vous stockez majoritairement des photos et des vidéos, vous allez naturellement avoir besoin de plus d’espace qu’une personne qui stocke des fichiers de type traitement de texte ou des documents bureautiques.

Si vous avez des données lourdes à stocker, il va falloir opter pour une solution qui pourra aller au moins au teraoctet (To). 

De manière générale, pour ce type d’usage, une version basique ou gratuite de la solution ne sera pas suffisante. Dropbox en version gratuite ne propose que 2 Go de stockage, OneDrive fait un peu mieux avec 5 Go, Google Drive fait encore mieux avec 15 Go, et la palme d’or revient à Mega avec ses 50 Go gratuits. 

Pour des données moins lourdes, vous pouvez rester au niveau gigaoctet (Go), et une formule gratuite sera suffisante pour démarrer.

Si vous vous arrêtez donc strictement sur le critère « capacité de stockage », la solution la plus adaptée serait Mega.

2. La synchronisation des données

Lorsqu’on opte pour le stockage des données en ligne, on recherche en général non seulement une flexibilité dans l’accessibilité des données mais également une certaine facilité d’accès. Cette accessibilité est rendue possible par la capacité de l’outil de stockage à être disponible sur plusieurs supports (ordinateur, tablette et mobile) mais également sur plusieurs systèmes d’exploitation (Windows, macOS, Android ou iOS).

Si vous optez pour Google Drive ou OneDrive, les conditions de disponibilité multisupport et multiplateforme seront remplies. En revanche, si vous optez pour iCloud, vous aurez quelques difficultés à l’utiliser dans les environnements Windows et Android.

Comme vous pouvez vous en douter, iCloud est plus performant dans l’environnement Apple sur Mac, Ipad ou encore Iphone.

Si vous ne prenez en considération que le critère « synchronisation des données » avec les dimensions multiplateforme et multisupport, les solutions Google Drive et OneDrive sont les plus adaptées. Mais si vous êtes un utilisateur convaincu de l’environnement Apple, orientez vous plutôt naturellement vers iCloud.

3. Le partage des fichiers

La fonctionnalité de partage est importante et très appréciée des utilisateurs parce qu’elle peut faciliter le travail collaboratif. 

En effet, elle permet à plusieurs personnes de travailler sur le même document et à partir de plusieurs supports ou terminaux différents. Elles peuvent ainsi commenter et modifier des documents en temps réel, les synchronisations de données se faisant de manière quasi instantanée. 

De manière générale, les différents outils permettent plusieurs niveaux de partage (au niveau du fichier ou au niveau du dossier) et plusieurs niveaux d’autorisation (consultation simple, consultation et modification, etc.).

Et en matière de collaboration, Dropbox et OneDrive par exemple permettent un suivi de l’historique des fichiers, vous permettant ainsi de revenir sur la version précédente d’un fichier. En outre, pour une gestion plus rapide et fluide de la collaboration, Google Drive permet d’utiliser G Suite (Docs, Sheets, Slides), OneDrive est associé à Office 365 et iCloud permet la collaboration en ligne avec Notes ou les applications Pages, Numbers et Keynote.

Si on considère uniquement la dimension de « pur partage », la plupart des solutions du marché permettent de le faire avec plusieurs niveaux d’autorisation. En revanche, lorsqu’on s’intéresse à la dimension collaborative, Google Drive est sans doute la solution la plus réactive, la plus fluide et la plus simple à utiliser avec des applications qui se prennent en main facilement et rapidement.

.

4. La sécurité des données

Les personnes qui hésitent à adopter les solutions de stockage en ligne redoutent que leurs données ne soient pas en sécurité, qu’elles puissent être consultées par d’autres personnes ou au pire des cas qu’elles puissent disparaître du jour au lendemain. Vous comprenez donc que c’est un véritable sujet qui vaut la peine qu’on s’y penche.

Lorsqu’on parle de sécurité des données, il s’agit principalement du lieu d’hébergement des données et du chiffrement des données.

Pour ce qui est de l’hébergement, de manière générale, les données stockées dans des datacenters aux États-Unis sont réputées ne pas être en sécurité parce que les contrôles n’y sont pas toujours stricts. Il faudra donc privilégier des solutions dont les datacenters sont localisés dans l’Union européenne. C’est notamment le cas de Google Drive et OneDrive.

Beaucoup de fournisseurs de solutions de stockage restent souvent muets en ce qui concerne la localisation de leurs serveurs. Mais d’autres comme Dropbox ou pCloud assument et disent clairement que leurs serveurs sont basés aux Etats-Unis.

En ce qui concerne le chiffrement des données, il est proposé par la plupart des fournisseurs de ces solutions. Il consiste globalement à convertir ou coder les données dans un format spécial de manière à ce que uniquement les personnes disposant d’un mot de passe puissent les consulter. Certains fournisseurs comme Mega et pCloud vont même plus loin en proposant un chiffrement avancé c’est-à-dire que même le fournisseur de la solution ne peut pas avoir accès à vos informations.

Si vous vous arrêtez uniquement à ce critère et que vous êtes vraiment sensible au sujet de la sécurité des données, optez dans ce cas pour Google Drive ou OneDrive dont les serveurs sont en Europe.

5. Le prix du service

Le dernier critère que vous pouvez regarder pour choisir votre solution de stockage en ligne est le prix. Mais ce n’est pas le critère le plus important à mon sens parce qu’il y a une grande disparité de prix en fonction de le capacité ou de l’espace de stockage et des éventuels services et logiciels additionnels qui sont proposés.

Par exemple, Dropbox propose une formule de 2 To à 9,99 €/mois et OneDrive propose une formule de 1 To à 69 €/an. D’un point de capacité, l’offre de Dropbox est plus intéressante puisqu’un simple calcul nous permet de constater qu’un To revient à 4,99 €/mois chez Dropbox alors qu’il est à 5,75 €/mois chez OneDrive. Mais la formule de OneDrive comprend en plus de la capacité de stockage, l’utilisation des logiciels du pack office (Word, Excel, PowerPoint et Outlook). Ce que ne propose pas Dropbox. Avec du recul, si vous utilisez les logiciels Microsoft, cette offre peut être plus intéressante pour vous.

Vous comprenez donc qu’on ne peut pas s’arrêter strictement sur le critère prix pour choisir son outil de stockage parce qu’à prix égal, les services proposés par les différents fournisseurs peuvent beaucoup différer. 

Conclusion

Choisir un outil de stockage de données en ligne requiert d’avoir une bonne connaissance des fonctionnalités majeures proposées par ce type d’outils, ainsi qu’une certaine clarté concernant vos besoins et vos attentes. C’est ce qui vous permettra d’effectuer un choix éclairé. 

Comprendre les fonctionnalités des outils de stockage de données en ligne, c’est ce que nous avons pris le temps de faire tout au long de cet article et voici ce qu’il convient de retenir concernant les critères principaux à regarder de près pour choisir votre outil : 

1. La capacité de stockage

2. La synchronisation des données

3. Le partage des fichiers

4. La sécurité des données

5. Le prix du service

Maintenant que vous avez la liste des critères principaux, il vous appartient d’estimer leur niveau d’importance pour vous afin d’effectuer de manière ultime votre choix d’application.

Henri M. Missola

Henri M. Missola

Je vous aide à optimiser votre organisation, à gérer efficacement votre temps pour vous focaliser sur vos priorités, décupler votre productivité et élever votre niveau de performance personnelle et professionnelle.